Boissons spiritueuses
Gin de Mahón

L'île de Minorque fut sous domination britannique de 1712 à 1802, année qui vit son retour définitif dans le giron espagnol. L'incontestable influence des Anglais sur Minorque est encore perceptible de nos jours, en témoigne l'immense popularité dont jouit le gin auprès des Minorquins, tant en termes de consommation que par sa place dans la culture locale. Bien que le gin soit une boisson d'origine hollandaise, c'est aux Anglais que l'on doit son essor : les Britanniques, d'abord importateurs, se firent ensuite eux-mêmes producteurs de gin, avant de devenir également d'enthousiastes adeptes de cette boisson. C'est sous la domination anglaise que l'on commence à produire du gin à Minorque, destiné aux soldats en poste sur l'île. À l'origine, le gin était fabriqué à base d'eau-de-vie obtenue par fermentation de céréales puis distillée et aromatisée, selon diverses techniques, aux baies de genièvre de la variété (Juniperus communis). On y ajoutait également d'autres ingrédients tels que graines et fruits de coriandre, racine d'angélique, cannelle, cumin, zestes d'orange, etc.

Par la suite, il fut fabriqué à partir d'alcools agricoles d'origine non céréalière. De nos jours, la législation européenne permet la fabrication de boissons alcoolisées “au genièvre” obtenues par aromatisation avec des baies de genièvre (Juniperus communis) d'alcool éthylique d'origine agricole, d'eau-de-vie ou de distillat de céréales. En raison de son identité méditerranéenne, Minorque a fait le choix d'un alcool de vin et non de céréales. C'est cette touche méditerranéenne, ainsi que diverses herbes aromatiques, qui donne au Gin de Mahón tout son caractère et sa personnalité. Si la production de gin est apparue à Minorque pour répondre à la demande des Britanniques, la boisson sut rapidement s'attirer les faveurs des Minorquins et survécut au départ de ses premiers consommateurs. Elle fait aujourd'hui partie intégrante de l'histoire, des goûts, des coutumes et des festivités des Minorquins, mais aussi de nombreux habitants d'autres îles de l'archipel.

Fabrication

Le Gin de Mahón est obtenu par distillation d'alcool éthylique d'origine agricole et de baies de genièvre (Juniperus communis) en alambics de cuivre, Gin de Mahón - îles Baléares - Produits agroalimentaires, appellations d'origine et gastronomie des Îles Baléares chauffées directement sur du bois en combustion. Les ingrédients entrant dans la composition du Gin de Mahón sont les suivants :

  • Baies de genièvre, d'une teneur en huile comprise entre 7 et 9 ‰
  • Alcool éthylique d'origine agricole
  • Eau

On préférera l'utilisation de baies issues de plantes cultivées à partir de 800 à 1 000 m d'altitude qui, lors de la distillation, confèreront aux produits de meilleures qualités gustatives et aromatiques. L'utilisation d'additifs, arômes ou extraits est interdite dans la fabrication du Gin de Mahón. Les distillats présentent un degré d'alcool compris entre 30 et 43 %. On s'abstient de produire des bases concentrées à partir desquelles on obtiendrait un produit final par addition d'eau et d'alcool. Il s'agit d'éviter les altérations et modifications des arômes et des goûts liées au processus de concentration, afin d'obtenir davantage d'équilibre et de naturel. Le gin vieillit en fûts de chêne blanc d'Amérique et se dote ainsi d'un léger goût boisé avant sa mise en bouteilles. La zone géographique de production se limite à l'île de Minorque.  

 

Caractéristiques sensorielles

Le Gin de Mahón est une boisson incolore, fluide et non visqueuse. Il s'en dégage d'intenses arômes d'alcool où prédominent nettement les composants les plus volatils du genièvre et où ressortent parfois les arômes d'autres graines. Comme toute boisson à fort degré d'alcool, ce gin est fort et sec, mais aussi fin, équilibré et délicat, avec un goût intense de genièvre.

 Caractéristiques chimiques

Le Gin de Mahón protégé par la dénomination géographique présente les caractéristiques chimiques suivantes :

  • Degré d'alcool final : 38 à 43 % vol.
  • Teneur maximale en méthanol : 1 g/l.
  • Teneur maximale en métaux lourds : 40 ppm (exprimée en plomb).

Authentification

Pour être autorisés à apposer la mention Gin de Mahón sur leurs étiquettes, les fabricants de gin doivent être inscrits au registre de la dénomination géographique que tient le Conseil insulaire de Minorque.

Gin de Mahón - îles Baléares - Produits agroalimentaires, appellations d'origine et gastronomie des Îles Baléares
Dades de producció

Année 2018

Nombre de fabricants : 1

Production: 338.679 L

Conseil insulaire de Minorque
Ctra. des Grau, km. 0,5 - 07710 MAÓ
Tel. 971 356 050
Fax: 971 350 298

sfo.agricultura@cime.es
Logo Govern