Vin
Vino de la Tierra de Formentera

La zone de production vitivinicole du Vino de la tierra de Formentera (vin de pays de Formentera) correspond à l'île qui donne son nom à cette indication géographique. La vitiviniculture fait partie des activités agricoles les plus anciennes de l'île de Formentera.

On trouve déjà des références attestant de son existence sur l'île dans la lettre d'inféodation de 1246, dans laquelle Guillem de Montgrí, qui a reconquis Ibiza et Formentera aux Arabes, charge Berenguer Renard de repeupler la plus petite des Pityuses : il y mentionne l'existence de vignes, à La Mola, qui ont été cédées à des ermites, probablement des membres de l'ordre de Saint Augustin. La viniculture se poursuit jusqu'au XIVe siècle, mais ce siècle est marqué par un dépeuplement total de Formentera en raison de la peste noire et les cultures sont abandonnées. Au XVIIIe siècle, on enregistre un mouvement migratoire d'habitants d'Ibiza vers Formentera, qui marquera le deuxième et dernier repeuplement de l'île. Dès lors, la vitiviniculture de Formentera ne cessera plus de croître. Selon l'ouvrage "Los caminos y los viajes del Archiduque, ayer y hoy" (“Routes et voyages de l'archiduc, hier et aujourd'hui”, Marí, 2000), Formentera abrite au XVIIIe 79 000 ceps de vigne, pour une production de vin qui s'élève à 11 400 litres. La production connaît un essor notable en 1879 avec la construction des caves de Ca'n Marroig, dotées d'une capacité de 50 000 litres. Le propriétaire des caves lance alors un important commerce maritime d'exportation du vin de Formentera.

Les références à la production vitivinicole de Formentera se font rares tout au long du XXe siècle. L'événement le plus marquant pour le secteur fut incontestablement l'installation à La Mola, en 1972, des caves de Juan Riera Mayans, qui débutent leurs activités avec une capacité de production de 9 500 litres. Non content de produire son vin, Juan Riera Mayans embouteillait et commercialisait ses produits à Formentera, avant de les vendre également sur l'île voisine d'Ibiza. Ses vins sont alors déjà commercialisés sous l'indication géographique de Formentera, comme en témoignent les étiquettes qui figurent dans les archives du gouvernement des îles Baléares. La vitiviniculture est aujourd'hui l'une des principales activités agricoles de l'île de Formentera. On dénombre actuellement une surface plantée de plus de 60 ha de vignes, soit 12,5 % du total de la surface agricole utile.

Le cépage traditionnel et prédominant est le Monastrell, qui représente 44% des vignobles. La vitiviniculture est l'activité agricole la plus prometteuse : ainsi, la seule année 2002 a vu naître trois projets de nouvelles caves. La société de Formentera entretient un rapport étroit avec la vigne et le vin. L'île accueille ainsi chaque année un concours qui met en compétition des vins élaborés par des “pagesos” (agriculteurs) de Formentera, l'une des manifestations phares des fêtes de Sant Francesc et Sant Ferran.

Cadre géoclimatique

Formentera présente une grande variété géomorphologique.

 

La Mola et le Cap de Barbaria sont les deux points culminants de l'île, d'où d'impressionnantes falaises plongent dans la mer. À la Mola, la nature calcaire des sols a donné naissance à des grottes sur le littoral, tandis que le Cap de Barbaria déroule un paysage très aride. El Pla, qui relie le Cap de Barbaria et La Mola, est composé de formations dunaires pour beaucoup fossilisées entre lesquelles apparaissent de petits vallons. Le nord de l'île se caractérise par la présence de zones humides et de lagunes côtières (Estany Pudent, Estany des Peix, Ses Salines). L'île de Formentera est formée exclusivement de formations postorogéniques (Miocène supérieur et Quaternaire). Les promontoires de La Mola et du Cap de Barbaria se composent de calcaires coralliens reliés par une série de cordons dunaires du Quaternaire. Les zones tabulaires de La Mola et du Cap de Barbaria Vino de la Tierra de Formentera - îles Baléares - Produits agroalimentaires, appellations d'origine et gastronomie des Îles Baléares dominent l'île de Formentera, tandis que sur El Pla se mêlent des morphologies dunaires, des plaines de type alluvial et les zones marécageuses, au nord, des étangs et des salines. On remarque la prédominance, sur la zone formée d'Els Trucadors et de l'îlot de S’Espalmador, de dunes et d'éolianites.

 

La culture de la vigne à Formentera se fait sur sol sableux et/ou argileux. Le terroir viticole de Formentera se caractérise par un climat méditerranéen subtropical sec, marqué par un ensoleillement élevé, des étés chauds et humides et des hivers doux. La pluviométrie, assez faible, connaît deux pics au mois d'octobre. Formentera est l'île la plus chaude et la plus sèche des Baléares, avec une moyenne annuelle supérieure à 18ºC et une pluviométrie totale d'environ 450 mm par an, parfois inférieure à 300 mm dans le nord de l'île. Très bien adaptée aux conditions climatiques et pédologiques de l'île, la culture de la vigne s'étend sur l'ensemble du territoire de Formentera.

 

Production

 

La production de “Vino de la tierra de Formentera” met en oeuvre des pratiques viticoles traditionnelles, qui donnent les raisins de la meilleure qualité, dans le respect des conditions suivantes :

1. Densité de plantation inférieure à 5 000 ceps à l'hectare

2. Nombre d'yeux inférieur à 60 000 à l'hectare

3. Production maximale de 8 500 kg à l'hectare.

 

Sont utilisés dans l'élaboration du Vino de la tierra de Formentera les cépages :

- Noirs : monastrell, fogoneu, tempranillo, cabernet sauvignon et merlot.

- Blancs : malvoisie, prensal blanc, chardonnay, viognier, garnacha blanca et moscatel de grano menudo.

 

Conditions de production

 

Les procédés de traitement du raisin, du moût et du vin donnent naissance à des produits de la meilleure qualité. Ainsi, l'extraction du moût s'effectue par un pressurage mesuré pour un rendement n'excédant jamais 65 litres de vin pour 100 kg de raisin. De plus, afin de garantir l'origine du Vino de la Tierra de Formentera, seuls sont produits et embouteillés les vins issus exclusivement de raisins cultivés sur l'île de Formentera.

 

Caractéristiques du vin

 

Les vitiviniculteurs de Formentera se sont spécialisés dans la production de vins rouges et rosés aux caractéristiques que connaissent et apprécient tant les habitants que les visiteurs de l'île. Ils présentent généralement un degré d'alcool élevé. Les rouges, pour la plupart des primeurs, se distinguent à leur robe épaisse de couleur groseille avec des nuances violettes ; ce sont des vins brillants, propres, aux larmes épaisses et lentes. La phase olfactive dénote des arômes primaires, notamment de fruits mûrs (fraise ou groseille) et de compote (prune ou figue). En bouche, ce sont des vins robustes, tanniques, bien structurés et équilibrés, et qui ont du corps, avec une longue persistance fruitée.

 

Vin Degré d'alcool minimum

Blanc 11,5º

Rosé 12,0º

Rouge 12,5º

Ils doivent présenter une acidité totale minimum de 4,5 g d'acide tartrique par litre, et une acidité volatile inférieure à 0,8 g par litre, exprimée en acide acétique.

 

Authentification

 

Conformément aux dispositions de l'arrêté du 11 mars 2013 du secrétariat à l'Agriculture, la direction générale Agriculture est l'organisme en charge des contrôles du “Vino de la tierra de Formentera”. Le “Vino de la tierra de Formentera” commercialisé est toujours embouteillé sur place et présente un numéro officiel d'authentification émis par la direction générale Agriculture, chargée du contrôle et de la certification du “Vino de la tierra de Formentera”.

Vino de la Tierra de Formentera - îles Baléares - Produits agroalimentaires, appellations d'origine et gastronomie des Îles Baléares
Dades de producció

Année 2018

Superficie des vignobles: 13,23 ha

Producteurs : 2

Production de vin : 253,50 hl

General Directorate of Rural and Marine Affairs
C. Reina Constança, 4 - 07006 - Palma
Tel. 971 17 66 66
Fax: 971 17 68 70

iqua@caib.es
Logo Govern